Dans la même collection

Accueil du site > Accueil > L’histoire

LES FABLIAUX

La satire et son public
Marie Cailly

224 p. / 20,00 €

ISBN : 9782916488127

Les fabliaux, nés exclusivement en pays de langue d’oïl, sont un genre littéraire médiéval peu connu dont les sujets et la langue s’inscrivent en rupture avec les classiques de la courtoisie et des chansons de geste. Ils dépeignent un Moyen Âge vivant, drôle et cocasse, et en même temps empreint d’un certain réalisme. Cependant, bien que certains de leurs auteurs soient reconnus et appréciés par ailleurs, ces textes ont été laissés de côté, car longtemps considérés comme méprisables. De plus, il s’agissait d’œuvres misant principalement sur la représentation, ce qui ne va pas sans poser question : quel était le public des fabliaux ? On a longtemps pensé qu’il était surtout populaire, mais certains poèmes parodient le courant courtois de telle façon que seul un auditoire cultivé pouvait pleinement en percevoir les finesses. Associées à un contexte festif, les apparitions des jongleurs créaient la polémique : appréciées du public, condamnées par le clergé, elles étaient considérées comme subversives, notamment en raison des attaques répétées contre les prêtres et les religieux. La satire mordante de ces contes à rire avait-elle une portée plus “politique” ? Enfin, les fabliaux appartiennent à une époque charnière : ils tracent le portrait d’une époque en pleine mutation. Étalés sur deux siècles, ils montrent l’évolution des mentalités, la réception des textes profanes mis à l’écrit et l’essor d’une littérature vraiment “populaire”.

Titulaire d’une licence puis d’une maîtrise de Lettres, Marie Cailly a toujours été passionnée de littérature médiévale et d’ancien français. Avec clarté et rigueur, elle livre ici un ouvrage captivant sur un genre littéraire à la fois riche et mal connu.

Autre ouvrage de Marie Cailly publié à La Louve éditions :
HISTOIRES SALÉES DU MOYEN ÂGE


Réalisé avec SPIP2 |  Conditions Générales de Vente |  Mentions légales |  Plan du site